Mermoz reste sur la touche chez les Bleus

— 

Après une liste sans aucun Toulonnais pour le match face à la Nouvelle-Zélande, Philippe Saint-André a fait le choix de réintégrer Frédéric Michalak et Mathieu Bastareaud dans le groupe des 30 qui va préparer le test-match face aux Tonga en ce début de semaine. En revanche le Varois Maxime Mermoz, lui aussi en pleine forme actuellement, n'a pas été appelé par le sélectionneur. Il paye peut-être sa déclaration dans La Provence du 7 novembre («je suis le mec de trop»), qui a fortement déplu au staff des Bleus. Mais au poste de trois-quart, la concurrence est également rude avec Wesley Fofana, Florian Fritz, Gaël Fickou et Mathieu Bastareaud. «Avec moi les dés n'ont jamais été pipés, assure PSA. En équipe de France la concurrence est très forte […] Elle existe à Toulon, elle existe aussi chez les Bleus», s'est justifié le sélectionneur. Pour revenir dans le groupe, Mermoz va devoir cravacher sur le terrain et tenir sa langue en public.