«On a montré qu'on ne lâchait rien»

— 

La victoire face à Sochaux n'est pas de nature à provoquer un excès de confiance côté marseillais. D'abord parce que c'est le premier succès du club après une série de 7 matchs sans victoire ; ensuite en raison du scénario de la rencontre qui a vu l'OM sur une décision arbitrale dans les dernières minutes du deuxième mi-temps dominée par les Sochaliens. «C'était laborieux, mais on retient la victoire, évidemment, pour casser cette spirale, expliquait Bruno Cheyrou en zone mixte dimanche soir. Il n'y avait pas la manière, c'était difficile avec un but extraordinaire qu'ils ont marqué, mais on a montré qu'on ne lâchait rien non plus.» Même discours chez Souleymane Diawara, toujours l'un des premiers à assurer le service d'après-match. «Le plus important, c'est-à-dire de prendre les trois points, a été fait. On est tombé sur une équipe de Sochaux, qui avec le changement d'entraîneur, retrouvait du jeu… Mais le plus important, ce sont les 3 points.» Et le penalty ? Mérité ou pas ? «J'étais un peu loin, je ne peux pas vraiment juger, mais pour une fois que ça tourne en notre faveur…»