Deux hommes abattus dans les quartiers Nord

Mickaël Penverne

— 

Le taxi où est morte la victime.
Le taxi où est morte la victime. — P. Magnien/20 Minutes

Deux règlements de compte en 24 h dans les quartiers Nord. Lundi, il est environ 10 h quand un homme âgé de 25 ans monte à bord d'un taxi, au bout de l'avenue Corot (13e). Il est à peine installé qu'une voiture s'arrête à sa hauteur. Un ou plusieurs individus ouvrent le feu avec une kalachnikov et le criblent de balles. La victime était connue des services de police pour plusieurs atteintes aux biens mais pas pour trafic de stupéfiants. Selon les autorités, il s'agit du quinzième règlement de comptes de l'année. «Il reste à identifier le mobile», a indiqué le préfet de police Jean-Paul Bonnetain pendant que la police scientifique faisait ses prélèvements derrière de grandes bâches.

Guet-apens à La Viste


La semaine dernière, deux jeunes, âgés d'une vingtaine d'années, ont été blessés par balles dans la cité Corot. Dimanche, c'est au pied de la cité de La Viste (15e) qu'un autre individu, âgé d'une trentaine d'années, a été tué dans un guet-apens. Vers 4 h 30, il est au volant de sa voiture quand il reçoit plusieurs balles de 9 mm. Il sort de son véhicule pour tenter d'échapper à ses agresseurs, mais atteint de plusieurs balles dans le dos, il finit par s'écrouler quelques mètres plus loin. Hocine Azzoug était connu des services de police mais n'était pas fiché au grand banditisme. Selon La Provence, son oncle, Lalane Azzoug, a été victime d'une tentative de meurtre en août dans un snack de Saint-Antoine (15e). Transporté à l'hôpital Nord, il avait ensuite menacé les infirmières avec une arme.

■ Agression

Une policière de la BAC a été rouée de coups lundi à La Viste. Elle faisait partie d'une patrouille qui avait été appelée par les riverains. Hospitalisée, elle s'est vue délivrer 15 jours d'interruption de travail.