«80 000 000 de vues» promet un opéra révolutionnaire

— 

L'équipe, qui part en tournée jusqu'en mars, sera à Draguignan en février.
L'équipe, qui part en tournée jusqu'en mars, sera à Draguignan en février. — Cécile Roucher

Cet opéra-là bouscule les codes de l'art. A 21 h ce mardi, la Villa Méditerranée accueille un opéra-slam, 80 000 000 de vues, pour un mélange des publics et des univers. La jeune Asmaa Mahfouz inspire cette création. Le 18 janvier 2011, elle a mis en ligne une vidéo sur le web appelant les Egyptiens à la révolution. «Sa voix, qui demande de se rassembler place Tahir devient mélodieuse, estime Nathalie Negro, la directrice artistique. Au-delà de ça, on donne une place différente à la femme qui connaît souvent un destin tragique dans l'opéra. Ici, c'est l'héroïne.» Sur scène, des décors sont bâtis en direct par les slameuses devant un écran où défilent des images tirées des réseaux sociaux. A.R.

*De 5 à 15 €. www.festivaldemarseille.com