Montebourg reçoit les LFoundry

M. PE

— 

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour abus de biens sociaux après la découverte d'un «trou» de 20 millions d'euros dans les caisses de l'usine LFoundry, basée à Rousset. Selon le comité d'entreprise et les syndicats, à l'origine de la plainte, cette somme aurait été détournée par le nouveau propriétaire, le groupe allemand LFoundry. Le site de Rousset, qui emploie plus de 600 personnes, a été placé en redressement judiciaire en juin. Il risque la liquidation avant la fin de l'année. Le cabinet d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, recevra mardi l'intersyndicale. «Cette réunion aura pour objet de poursuivre le dialogue autour des solutions existantes pour, dans l'immédiat, sauver l'entreprise», indique le député (PS) Jean-David Ciot dans un communiqué.