Le tram se pâme avec sa belle rame

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Tatataaaaiiiiiin !!! La musique, style Conan le barbare, vient à peine de commencer que des dizaines de téléphones portables se dressent au-dessus du public pour immortaliser la scène. Le rideau s'écarte, projecteurs, fumigènes : lentement, la première rame du tramway de Marseille se met en mouvement. La musique s'accélère à mesure que le tram parcourt, sous les applaudissements, ses cinquante premiers mètres au dépôt Saint-Pierre (12e). Hier, la communauté urbaine (MPM) a réceptionné en grande pompe la première – et vraiment très belle – rame du tramway.

Les premiers essais devraient avoir lieu à partir de jeudi à proximité du dépôt Saint-Pierre. « Les Marseillais vont pouvoir l'admirer en centre-ville dès février », assure Jean-Claude Gaudin, président (UMP) de MPM. La mise en service pour le public devrait avoir lieu en mai-juin 2007. « Nous commencerons par exploiter la ligne depuis Euroméditerranée jusqu'aux Caillols, explique Renaud Muselier, président (UMP) de la commission transports à MPM. La partie Blancarde-boulevard Chave-Eugène Pierre sera mise en service en septembre. » Et la jonction Eugène Pierre-Noailles, 900 mètres de parcours via le tunnel sous la Plaine ? Prévue pour juin 2008. Le retard n'est dû ni à l'étroitesse du tunnel, ni à sa pente, comme l'avaient dit un temps plusieurs élus. La station de tram devant être souterraine à Noailles, MPM a prévu d'installer des ascenseurs pour les handicapés. « Nous n'avons pas eu l'autorisation de les mettre là où nous l'avions prévu, sur le boulevard Garibaldi, explique le chef de la mission tramway à MPM. Il a fallu revoir tout le projet pour cette station. »

Frédéric Legrand

Prochaine étape pour le tramway : la prolongation vers Saint-Antoine et les quartiers Nord. « Il faut définir le tracé et les financements avant les municipales » en 2008, estime Renaud Muselier.