VIDEO: Mennucci à l'Assemblée: Applaudissements du PS quand l'UMP scande «Samia!»

POLITIQUE Les deux ex-adversaires de Marseille se sont retrouvés dans l'hémicycle...

avec AFP

— 

Patrick Mennucci, le jour du second tour de la primaire socialiste à Marseille, le 20 octobre 2013.
Patrick Mennucci, le jour du second tour de la primaire socialiste à Marseille, le 20 octobre 2013. — Alain ROBERT/APERCU/SIPA

Les députés ont encore une fois donné de la voix à l'Assemblée ce mardi. Alors que Patrick Mennucci, désigné dimanche candidat du PS à la mairie de Marseille, s'exprimait, il a été accueilli par les applaudissement des socialistes et les lazzis des élus UMP. Ces derniers ont scandé «Samia», en référence à son adversaire de la primaire, Samia Ghali.

Le député des Bouches-du-Rhône, qui siège à l'Assemblée depuis les législatives de juin 2012, a interrogé, lors de la séance des questions au gouvernement, le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon sur la réforme des rythmes scolaires, que l'actuel maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, n'applique pas cette année.

 

«Notre idée de Marseille, c'est de préparer les petits Marseillais à entrer dans l'avenir par la grande porte de l'éducation, de la science, de la République, pas par les souterrains des dealers», s'est exclamé Patrick Mennucci pendant que ses collègues du PS l'applaudissaient, certains debout, et que ceux de l'UMP criaient: «Samia! Samia!».

Patrick Mennucci est arrivé en tête dimanche au second tour de la primaire socialiste à Marseille, avec 57,16% des voix, contre Samia Ghali, au terme d'une campagne électorale tendue.

De son côté, au Sénat, Samia Ghali a été applaudie en arrivant à la réunion hebdomadaire de son groupe. «Applaudie par plusieurs sénateurs, elle a fait une entrée discrète et n'a pas pris la parole», selon un témoin.