La disette d'André-Pierre Gignac s'allonge

— 

A l'aube d'un match crucial en Ligue des champions face à Naples mardi, la statistique n'a rien de rassurante. André-Pierre Gignac, l'attaquant de pointe du système olympien, n'a pas inscrit un but en C1 depuis trois ans... et un triplé face au faire-valoir slovaque Zilina en novembre 2010 (7-0). Certes, l'OM n'était pas présent en Ligue des champions la saison dernière, mais « DD » était resté muet lors de l'édition 2011-2012 de la plus prestigieuse compétition européenne, et l'attaquant marseillais n'a pas encore trouvé le chemin des filets cette saison en C1.

Mais le mutisme d'André-Pierre Gignac est aussi inquiétant en Ligue 1. Depuis un but le 24 août dernier à Valenciennes (0-1), « APG », également muet face à la presse, n'a plus inscrit le moindre pion. Sans un grand Ospina dans les buts niçois, « Dédé » Gignac aurait probablement retrouvé le chemin du but vendredi à Nice. Mais d'une claquette, à la 78e minute, le gardien de l'équipe de Colombie a détourné la tête à bout portant de l'ex-Toulousai, à la recherche de ses sensations après une blessure au gros orteil. C.B.