Le plein de Fiesta au Dock

Mickaël Penverne

— 

Les organisateurs du festival veulent " rendre heureux " les Marseillais.
Les organisateurs du festival veulent " rendre heureux " les Marseillais. — Jean de Pena

Ils sont enfin là. Pour ceux qui les ont ratés à Istres en juillet, IAM monte sur scène ce vendredi pour leur seul concert à Marseille cette année. Le groupe ouvre en grande pompe la Fiesta des Suds et inaugure son nouveau spectacle. La formation partira ensuite en tournée avant la sortie de leur prochain album, prévue le 18 novembre. Arts Martiens Part II pourrait bien être leur dernier opus, leur maison de disque, Universal, n'ayant pas, pour l'instant, renouvelé leur contrat. En attendant, IAM remet les gants pour «retourner» Marseille.

Ambiance garantie


Samedi, la Fiesta file plein sud avec le projet Africa Express, mené par Damon Albarn, l'ancien leader de Blur. Entourés de 80 musiciens du continent, mais aussi de Rachid Taha et de -M- en «guests», il présentera un concert unique, mieux, une expérience : 5 heures de musique non-stop. Le même soir, les Aixois de Chinese Man Records se succéderont aux platines. Il s'agit également de leur seule date de l'année à Marseille. Avec, pour eux aussi, un public acquis d'avance. Et donc une ambiance à peu près garantie. La Fiesta des Suds se poursuivra le week-end prochain avec notamment Kassav, Ben l'Oncle Soul ou encore Avishaï Cohen.

■ Pratique

La Fiesta des Suds se déroule jusqu'au 26 novembre. Les tarifs se situent entre 15 et 25 €, avec un pass à 60€ pour les quatre soirées. Renseignements sur le site www.docks-des-suds.org.