La préfecture encadre l'abattage

— 

La «grande fête», ou fête de l'Aïd el-Kébir, se déroulera cette année du 15 au 17 octobre. Afin d'éviter toute controverse relative aux rituels de cette fête religieuse musulmane, la préfecture des Bouches-du-Rhône a défini des modalités pratiques pour «respecter le rite de l'abattage des moutons tout en préservant la sécurité des personnes et le respect des règles sanitaires, environnementales et de protection animale.» Il est donc obligatoire de se rendre dans l'un des abattoirs agréés par la Direction départementale de la protection des populations. Cette année, dans les Bouches-du-Rhône, on trouve onze abattoirs temporaires – dont la SARL SAB au port de pêche Saumaty, à Marseille (15e) – et deux pérennes - dont l'abattoir de Provence situé au 130, chemin de la Madrague (15e). Marseille connaît ainsi une augmentation de l'offre par rapport à 2012, affirme la préfecture. Elle indique par ailleurs que «les services de l'Etat procéderont à des contrôles pour vérifier la bonne application de ces règles.»