La compagnie low-cost Ryanair fixée sur son sort ce mercredi

— 

Ryanair est menacée de se voir confisquer quatre avions.
Ryanair est menacée de se voir confisquer quatre avions. — P.Magnien / 20 Minutes

La compagnie low-cost Ryanair est soupçonné d'avoir enfreint le droit social français en employant des salariés de Marignane avec des contrats irlandais. Ce mercredi, le tribunal correctionnel d'Aix doit rendre son jugement. Entre 2007 et 2011, Ryanair n'a jamais déclaré son activité, ni au registre du commerce, ni à l'Urssaf, et n'a jamais appliqué le droit français avec ses salariés. Lors de l'audience du 31 mai, le parquet avait requis une amende de 225 000 € et la saisie de quatre Boeing 737 stationnés à l'aéroport. La compagnie conteste l'existence d'une base à Marignane; faisant état d'un «simple entretien des avions».Dans un communqiué, Ryanair annonce déjà faire appel contre une décision négative.