Zéribi briguera la mairie

Amandine Rancoule

— 

Plus de 91% des militants EELV ont voté pour Karim Zéribi samedi.
Plus de 91% des militants EELV ont voté pour Karim Zéribi samedi. — P.Magnien / 20 Minutes

Son équipe de campagne devrait être mise en place dès ce lundi. Le député européen d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Karim Zéribi, également président du conseil d'administration de la RTM, a été désigné samedi tête de liste pour les municipales. Un peu plus de 91 % des militants ont voté pour lui lors d'une assemblée générale réunissant 270 personnes dans un climat houleux. Quelques jours avant l'élection, des candidats se sont retirés, estimant que «les conditions n'étaient pas remplies» et évoquant une proximité entre Alexandre Guérini et Karim Zeribi, mis en examen. Selon ce dernier, il s'agit d'un «procès d'intention».

«Fraude organisée»


«J'ai demandé le report du vote», affirme Pierre Sémériva, conseiller communautaire ayant retiré sa candidature samedi matin. De son côté, le leader historique des Verts Sébastien Barles s'était déjà retiré il y a une semaine. «Je ne veux pas être le spectateur d'une fraude organisée avec des adhésions de complaisance, et voir finalement EELV se jeter dans les bras du PS», lâche-t-il. Mardi, le collectif des Gabians, auquel il adhère avec des personnalités de la société civile, devrait lancer un «appel au sursaut démocratique».

■ Ses trois priorités

La liste de Karim Zéribi sera ouverte «à 30 % à la société civile» et suivra trois axes : retour à la tranquillité publique, éthique et transparence dans la gouvernance et développement économique.