Le numéro deux de la CFTC mis en examen

— 

Le secrétaire général adjoint de la CFTC à la SNCM, Camille Abboche, a été mis en examen et écroué à la prison de Luynes près d'Aix-en-Provence, dans le cadre de l'enquête sur un trafic d'armes et de stupéfiants entre le continent et la Corse. Présenté comme l'un des pivots du trafic, le responsable syndical a d'abord été placé en garde à vue pendant quatre-vingt-seize heures avant d'être mis en examen pour «association de malfaiteurs en lien avec un trafic d'armes et trafic de stupéfiants». Au total, 18 personnes ont été interpellées jeudi et vendredi à Marseille et en Corse dans le cadre de cette enquête. Le principal mis en cause, âgé de 35 ans, a été interpellé jeudi près de l'Ile-Rousse en Haute-Corse, en train d'effectuer une transaction portant sur des armes et des stupéfiants avec un marin de 49 ans. Deux femmes, conjointes de suspects, ont été libérées samedi.