Dix ans de contrat publicpour la SNCM

— 

L'assemblée de Corse a attribué la délégation de service public (DSP) au consortium SNCM-Méridionale pour la desserte maritime entre la Corse et le continent de 2014 à 2024. Le groupement était le seul à répondre à ce second cahier des charges. En juin, pour le premier appel d'offres, il était concurrencé par la Corsica Ferries. La Collectivité territoriale de Corse (CTC) avait estimé que la proposition du groupe SNCM-Méridionale de 107 millions d'euros était trop chère. Cette fois, les deux compagnies ont proposé 96 millions d'euros. Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, s'est félicité de la décision de la CTC. Pour autant, les ennuis ne sont pas terminés pour la SNCM puisqu'elle doit rembourser 220 millions d'euros de subventions jugées illégales par la Commission européenne.