Toulon en démonstration

A Toulon, Camille Belsoeur

— 

L'Australien Matt Giteau.
L'Australien Matt Giteau. — A.-C. Poujoulat / AFP

Brive aurait pu inviter toute la Corrèze à venir camper devant sa ligne d'en-but au Stade Mayol mercredi soir, ça n'aurait pas empêché les Toulonnais de multiplier des essais (neuf au total) comme des petits pains dans le camp des visiteurs. Après leur défaite de la semaine passée à Grenoble, les Varois ne pouvaient évidemment pas se permettre une deuxième défaite de suite face à un «petit» du Top 14.

Laporte s'agace


Brive, qui s'était déplacé dans le Var en victime – presque – expiatoire avec une équipe de départ largement remaniée, s'est donc fait marcher dessus comme prévu. Le panneau d'affichage en est témoin (62-12). Mais la machine a mis une période à se mettre en route. «Avant la mi-temps c'était tout sauf un match de rugby. On les prenait de haut. Les gars jouaient sans se faire trop mal. Evidemment j'étais profondément agacé à la pause, raconte Bernard Laporte, l'entraîneur du RCT. Ensuite, oui, en deuxième mi-temps notre performance a été forcément plus encourageante.» Les Varois pourront confirmer ces progrès à Biarritz, dès dimanche.