Marseille

Incendie du bus 32 : un septième mineur mis sous les verrous

Un septième mineur, interpellé jeudi, a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi soir dans l'enquête sur l'incendie criminel du bus 32 survenu le 28 octobre, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Marseille.

Un septième mineur, interpellé jeudi, a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi soir dans l'enquête sur l'incendie criminel du bus 32 survenu le 28 octobre, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Marseille.

Le suspect a été arrêté non loin de la cité des Lilas (13e). Il a été mis en examen du même chef que les six autres mineurs placés en détention provisoire, soit « incendie volontaire ayant entraîné une infirmité ou une mutilation permanente ». Mama Galledou, passagère du bus 32, avait été brûlée à plus de 60 %. Bien que son pronostic demeure réservé, son état de santé semble s'améliorer. Avec cette nouvelle mise en examen, les enquêteurs pensent avoir très largement avancé leur enquête tout en n'excluant pas d'autres arrestations. La difficulté réside dans le fait que les témoignages recueillis au lendemain des faits et qui ont permis les arrestations, n'ont pas révélé avec exactitude le nombre de personnes impliquées, ni leur rôle. Les sept mineurs suspectés ont tous moins de 17 ans.