Le parti socialiste fustige le bilan de Gaudin

©2006 20 minutes

— 

Le PS des Bouches-du-Rhône a attribué hier un « zéro pointé » à Jean-Claude Gaudin (UMP) pour sa gestion municipale. « En dix ans, Marseille est plus sale, encombrée de voitures et massivement endettée », fustige Eugène Caselli, premier secrétaire du PS 13. Les socialistes s'appuient notamment sur un rapport de la chambre régionale des comptes.

« La pression fiscale à Marseille est supérieure de 10 % à la moyenne nationale, rappelle Patrick Mennucci, président du groupe municipal PS. Et l'endettement est à 3 500 e par habitant, le double de la moyenne nationale ! » Le PS assure que le prochain maire « sera contraint d'abandonner certains projets, tant il y a eu de promesses sans financements ». Pour en savoir plus sur le projet du PS, il faudra attendre. « Nous avons fini le bilan, nous allons commencer les concertations », explique François-Noël Bernardi, président du groupe PS à la communauté urbaine.

F. L.