Huit policiers de la BAC en conseil de discipline

— 

Huit policiers de la brigade anticriminalité (BAC) Nord impliqués dans une affaire de racket présumé sont convoqués de mercredi à vendredi en conseil de discipline. Cette première convocation concerne les huit gardiens de la paix qui avaient été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Les sept qui avaient été écroués passeront en conseil de discipline à la rentrée. Après chaque audition, une sanction, votée à la majorité du conseil, sera «proposée» au fonctionnaire. Chacun encourt une exclusion temporaire, allant de huit jours avec sursis à deux ans ferme, voire la révocation. Chaque policier aura ensuite la possibilité d'exercer un recours. Depuis le début de l'affaire, en février 2012, tous les policiers mis en cause ont été libérés et ont repris le travail, signe, selon certains connaisseurs du dossier, d'un dégonflement de l'affaire.