Le PAUC assure qu'il est prêt

— 

La star restante Luka Karabatic.
La star restante Luka Karabatic. — P.Magnien / 20 Minutes

Si le directeur sportif Stéphane Cambriels préfère avoir une pensée émue pour les quatre Aixois qui ont quitté l'équipe –«on les voit tous partir avec regret mais aussi avec le sentiment du devoir accompli» –, l'entraîneur Jérémy Roussel est lui déjà prêt à mordre dans la prochaine saison de D1. «Aujourd'hui, on a fini notre mercato», résume même fièrement le technicien aixois.

«On avait déjà clos les dossiers en février», fanfaronne Stéphane Cambriels. «C'est simple, il nous fallait un arrière gauche qui défende pour remplacer Nikola. Enfin, on sait très bien que personne ne le remplacera, s'émeut le coach Jérémy Roussel.Après, on n'était pas satisfait de notre arrière droit, donc on a recruté l'international grec Vassilakis. Autrement, il fallait un deuxième gardien pour remplacer Stéphane Clémençon qui va devenir mon adjoint, et on a décidé de faire un beau pari avec le très prometteur Loïc Laurent, qui vient de Chambéry. Je peux vous dire que dans deux, trois ans, il deviendra un joueur très important.» L'effet Karabatic a donc disparu ? «Il a facilité nos démarches de recrutement», répond Cambriels. Et «il nous en reste quand même un, Luka, ajoute le coach. Il amène de la densité physique et élargit la palette tactique de l'équipe.» T.V.