La 10e victime est un détenu

— 

Il était en cavale depuis quatre mois et demi. Djibril Abbas, l'homme de 27 ans abattu d'une trentaine de balles de kalachnikov dans la nuit de samedi à dimanche à Bon-secours (14e) était un permissionnaire des Baumettes (9e). Depuis le 31 janvier dernier, il bénéficiait d'une mesure de mise en semi-liberté avec l'obligation de réintégrer la prison des Baumettes le soir. Mais il n'avait pas réintégré sa cellule depuis le 1er février, selon une source proche de l'enquête. Pisté par les policiers de la brigade des recherches et mandats de la Sûreté départementale, Djibril Abbas avait déserté son domicile du quartier des Arnavaux (14e) pour habiter dans le village de Simiane, vers Aix-en-Provence. Les tueurs ont appris avant la police qu'il revenait à Marseille pour voir sa compagne. Trois hommes, dont au moins un armé d'une kalachnikov, l'attendaient en bas de l'immeuble de cette dernière et l'ont tué alors qu'il venait de monter dans une voiture qui lui avait été prêtée. Depuis le début de l'année, c'est le dixième règlement de comptes mortel à Marseille.