Le comité d'entreprise se tient à Marseille

— 

Une réunion du comité d'entreprise de la SNCM se déroule lundi et ce mardi. Le conseil de surveillance de la compagnie maritime a adopté jeudi un «plan de sauvetage» qui prévoit la suppression de 500 postes sur 2 595. Il pose aussi les bases du renouvellement des navires, dont deux en 2016 et 2017 et deux en 2018. La flotte devrait être ramenée de 9 à à 8 navires en 2014. Si les partenaires sociaux considèrent que le plan est une avancée qui met fin à une période de près d'un an sans projet industriel, ils s'interrogent sur le rôle de l'Etat. Selon eux, il leur a laissé croire qu'un changement d'actionnaire serait retardé à la fin 2013. «Cela permettait de faire les choses dans l'ordre : le plan, ensuite la délégation de service public vers la Corse et la recherche d'un actionnaire pérenne», estime Maurice Perrin, délégué syndical CFE CGC. Une grève est prévue de jeudi.