Un coup au trafic de la Castellane

Amandine Rancoule

— 

La cité de la Castellane.
La cité de la Castellane. — P.Magnoen / 20 Minutes

Onze personnes devaient être déférées ce vendredi au parquet pour trafic de stupéfiants, détention d'armes, blanchiment et non-justification de ressources, a-t-on appris auprès de Jacques Dallest, le procureur de la République, à la suite de la grande opération antidrogue menée lundi dans la cité de la Castellane (16e). Une «citadelle», selon Christian Sainte, le patron de la PJ, gardée par de nombreux «guetteurs», où ont été saisis 1, 39 million d'euros en petites coupures de 10, 20 et 50 €, «vraisemblablement le produit de la vente».

«Une somme exorbitante»


«Une somme exorbitante par rapport à ce que l'on a l'habitude de saisir, estime Christian Sainte. La somme peut correspondre à un mois de chiffre d'affaires. Elle était conditionnée et comptabilisée comme dans une banque.» La justice devra déterminer où va cet argent et à qui il profite.

«On n'est pas sur des revendeurs, on se situe à un niveau élevé qui permet de penser que l'on a porté un coup à ce trafic qui dure depuis longtemps avec de la vente fonctionnant toute la journée, sept jours sur sept», souligne Jacques Dallest.