Mobilisation contre deux expulsions

©2006 20 minutes

— 

Une centaine de personnes a manifesté hier devant la préfecture de Marseille, pour réclamer la régularisation de deux sans-papiers.

Amir Assoumani et Jamal Boudgheme, en France depuis plus de deux ans et pères de plusieurs enfants tous scolarisés, sont aujourd'hui menacés d'expulsion. « Ils répondent pourtant parfaitement aux critères fixés par la loi Sarkozy », précise Maruja Otero du Réseau éducation sans frontières (RESF). Arrêté jeudi dernier, Jamal Boudgheme a été placé au centre de rétention administrative du Canet (13e) en attendant d'être reconduit à la frontière. Tandis que Amir Assoumani, dont l'expulsion était initialement prévue le 11 octobre dernier, vit toujours caché en attendant le réexamen de son dossier par la préfecture. « De nombreuses personnes, d'ordinaire non militantes, se sont mobilisées exceptionnellement, devant l'absurdité de cette situation, assure la conseillère municipale, Annick Boët (PC). C'est un engagement citoyen tout à fait nouveau. »

Florent Bonnefoi