Des amateurs jouent les professionnels au Gymnase

Amandine Rancoule

— 

Les amateurs, en répétition.
Les amateurs, en répétition. — Raphael Arnaud

Voilà le fruit d'un travail assidu d'un an et demi. Une cinquantaine d'amateurs vont fouler les planches du Gymmase. Ils sont dirigés par Jean-Pierre Vincent, sur le texte Les suppliantes d'Eschyle. Une expérience forte et enrichissante.

«Mettre du cœur»


«Jean-Pierre Vincent est très patient, et arrive toujours à nous amener là où il veut», estime Marion, 22 ans, une des plus jeunes de la troupe. «Diriger des amateurs n'est pas si différent que de diriger des professionnels, pense Jean-Pierre Vincent. Il y a toujours plus de sensibilité et de créativité chez les gens que ce qu'ils croient eux-mêmes. Au fond, il s'agit toujours de mettre du cœur, de comprendre un texte et de le faire comprendre.» Pourtant, le texte d'Eschyle est complexe. «Il n'est pas évident à s'approprier, explique Fabienne, une comédienne amatrice. Dans un texte tragique il ne faut pas tomber dans la caricature.» Selon la tragédie grecque, quarante soeurs, promises par la force à leurs quarante cousins en Egypte, fuient ce mariage. Elles débarquent en Grèce où elles demandent asile. Le roi, en accord avec son peuple, le leur accorde et se prépare ainsi à la guerre. «L'histoire est en résonance avec le Marseille d'aujourd'hui, symbole de la Méditerranée, pleine de langues différentes», pense Jean-Pierre Vincent, en répétition tous les soirs depuis la fin du mois de mai. «La journée, on travaille», indique Fabienne. Tous ont hâte de présenter leur pièce. «Pour une fois je serai sur la scène», sourit Marion. «Après, ils retourneront à leur vie qui ne sera jamais plus pareille», prédit, déjà, Jean-Pierre Vincent.

■ Rendez-vous

Les représentations ont lieu au Gymnase du lundi 10 au jeudi 13 juin à 20 h 30 sauf le mercredi 12 juin à 19 h. Le tarif est unique : 5 €. Réservations sur www.lestheatres.net ou au 08 2013 2013.