Un jeu de l'oie géant pour que tous les enfants aient un toit décent

©2006 20 minutes

— 

La crise du logement affecte particulièrement les enfants, a rappelé hier la Fondation de France (FdF), qui a installé un jeu de l'oie géant rue Reine-Elisabeth (1er) pour le lancement de sa campagne « SOS Enfance mal logée ». « L'enfant doit avoir un lieu à lui pour progresser, ce qui est impossible dans 15 m2 », explique Jean-Lucien Tassy, président local de la FdF. A la promiscuité s'ajoutent les risques sanitaires, notamment les intoxications par le plomb. Dans le département, une centaine de cas de saturnisme sont dépistés chaque année. Selon les recoupements de la direction générale des impôts, la région compterait 35 000 à 40 000 logements « potentiellement indignes ».

F. B.