« La France a beaucoup trop de retard... »

Propos recueillis par Thibault Vielle

— 

Le capitaine de l'équipe de France Michaël Bodegas dans son fief du Cercle des nageurs tout près de la mer.
Le capitaine de l'équipe de France Michaël Bodegas dans son fief du Cercle des nageurs tout près de la mer. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Après avoir emporté son 8e titre personnel de champion de France avec le CNM, Michaël Bodegas s'est envolé pour la Slovénie car il doit disputer ce jeudi le début des phases de qualifications avec l'Équipe de France

L'objectif de la saison est atteint, vous deviez récupérer votre fauteuil de champion de France, voilà qui est fait (le CNM s'est imposé contre Montpellier 14-11 samedi)...

Oui, nous sommes tous contents de ce résultat. La priorité, c'était le championnat, après la Ligue des champions, c'était un bonus et même avec un effectif assez réduit, on est arrivé à gagner le 34

e

titre du club, qui dépasse enfin Tourcoing, le recordman.

Vous êtes arrivés en 8

e

de finale de Ligue des champions, cette saison. Qu'est-ce qui manque au CNM pour viser plus loin ?

Le championnat de France n'est pas de très grande qualité, il y a quatre équipes qui surnagent. Les meilleurs poloïstes sont dans la Ligue Adriatique, qui a accueilli l'Italie cette année en plus de tous les pays des Balkans. C'est eux que l'on retrouve en Ligue des champions. La France a beaucoup trop de retard, même en sélection, elle n'a pas gagné de titre depuis 2001…

On sent une certaine frustration dans vos propos… Pensez-vous que le CNM est arrivé au bout de ses possibilités sportivement ?

Je dis juste que c'est frustrant de regarder toujours les mêmes équipes à la télévision. Le CNM reste limité par rapport aux autres équipes européennes, même s'il a la chance de surfer sur la notoriété des nageurs.