Boudjellal, mauvais perdant ?

— 

Mourad Boudjellal estime que le RCT battu à Grenoble était diminué.
Mourad Boudjellal estime que le RCT battu à Grenoble était diminué. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Pas très fair-play le président toulonnais après la défaite des siens samedi à Grenoble (25-24) ? Ce lundi, Mourad Boudjellal a déversé son amertume dans les colonnes de La Provence en indiquant que «les Grenoblois avaient sérieusement manqué d'humilité». Rappel des faits, avant de partir au stade des Alpes, le manager du RCT a absolument tenu à faire souffler ses joueurs cadres avant le choc de dimanche face aux Saracens en H Cup. «Je ne comprends pas la joie des Grenoblois à l'issue de cette confrontation, car ils n'ont pas battu le RCT, puisqu'il s'agissait d'une équipe largement et délibérément remaniée», explique le président toulonnais un peu amer. Avant d'enchaîner : «C'est aussi un manque flagrant d'humilité. Au RCT, il nous est déjà arrivé de battre des formations adverses largement remaniées et ce jour-là, nous avions veillé à ne pas en faire des tonnes…» t. v.