«On ne peut rebondir que sur le terrain»

propos recueillis par thibault vielle avec romain colange
— 
A la recherche de temps de jeu, Gennaro Bracigliano (33 ans) s'entraîne avec la réserve de l'Olympique de Marseille.
A la recherche de temps de jeu, Gennaro Bracigliano (33 ans) s'entraîne avec la réserve de l'Olympique de Marseille. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Depuis le mois de janvier et l'arrivée à l'OM du jeune Brice Samba, Gennaro Bracigliano est devenu le gardien numéro trois du club. Une situation délicate pour l'ancien portier de Nancy, qui n'a pas encore dit son dernier mot…

Gennaro, Comment avez-vous vécu l'arrivée d'un nouveau gardien de but cet hiver à l'OM ?

L'arrivée de Brice (Samba) a fait que je suis devenu le 3

e

gardien. Alors, plutôt que de me tourner les pouces les week-ends, je suis allé voir le coach pour chercher du temps de jeu avec l'équipe réserve. On a discuté, puis, avec Eric Thierry (entraineur de la CFA2), on a trouvé un terrain d'entente : je ne joue que les matchs à domicile. Je ne veux surtout pas empêcher les jeunes gardiens d'éclore à l'OM, c'est important.

Vous avez pensé quitter le club au mercato d' hiver ?

J'ai eu des touches avec certains clubs, mais je ne voulais pas me précipiter, faire un choix par orgueil. Ce n'est jamais bon. Puis, ma femme venait d'accoucher. J'ai donc décidé de continuer à travailler à l'entrainement, je ne suis pas là pour pleurer…

Avez-vous envie d'un nouveau défi l'an prochain... A l'étranger ?

Je ne ferme aucune porte. Pour l'instant, je suis un joueur de l'Olympique de Marseille, il me reste encore un an de contrat. Je ne pense pas à long terme. Pour le moment, je retrouve de bonnes sensations, c'est essentiel. Je prends les entrainements les uns après les autres. J'ai confiance en mon travail. Je le dis souvent aux plus jeunes, mais on ne peut rebondir que sur le terrain…