Le métro rame encore pour assurer la sécurité la nuit

AMANDINE RANCOULE

— 

La station Joliette illuminée .
La station Joliette illuminée . — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Depuis une semaine, les Marseillais peuvent profiter du métro jusqu'à 00 h 30, dernier départ des rames, sept jours sur sept. Une petite révolution dans la deuxième ville de France, où les dernières rames partaient jusqu'alors à 22h30 les jours de semaine. Le succès du week-end d'ouverture de Marseille Provence 2013, pendant lequel 200 000 personnes ont emprunté le métro, a confirmé l'urgence.

« Il faut une police plus visible»


«La programmation culturelle va monter en charge, ce sera l'occasion pour les Marseillais de sortir, estime Eugène Caselli (PS), le président de la communauté urbaine (MPM). Il faut leur laisser le temps de s'approprier les nouveaux horaires.» Deux tests d'ouverture de nuit avaient été faits en 2001 et 2010, sans convaincre. Après 21 h, le métro transporte 2 000 voyageurs par soir en hiver, et jusqu'à 4 500 par soir en été. Selon la RTM, la fréquentation du réseau de soirée représente 1 % du trafic quotidien. «Il faut rendre les stations plus attractives en les illuminant, estime Karim Zéribi, le président de la RTM. Il faut que les voyageurs se sentent en sécurité et il faut une police beaucoup plus visible.» Selon la direction départementale de la sécurité publique (DDSP), une cinquantaine de policiers interviennent sur le réseau, métro, tram, bus. Une vingtaine d'hommes sont en uniforme. Deux groupes en civil ont été créés à la fin du mois de mars pour lutter contre la délinquance et exploiter les 2 300 caméras de surveillance. Le coût de l'extension des horaires s'élève à 1, 5 million d'euros. Un bilan de fréquentation devrait être établi fin 2013 pour décider d'une reconduction ou non en 2014. «En deçà de 6 000 usagers, c'est trop peu», confie-t-on à la RTM.

■ bus

Une convention entre la DDSP et la RTM devrait être signée le 24 avril. Elle consiste à relier les pédales d'alerte des bus au centre d'information et de commandement de la police. Elles étaient jusqu'alors seulement reliées à la RTM.