Un monde parfait

— 

Vues sur les grands ensembles.
Vues sur les grands ensembles. — Galerie Gourvennec Ogor

Ils promettaient à l'époque un monde parfait, moderne, beau et fonctionnel. Ces grands ensembles dessinés dans les années 1950-1970 sont à présent entourés de tous les maux. «Dans ce décalage entre les idéaux de l'époque et la réalité d'aujourd'hui se crée un sens qui nous affecte profondément», expliquent Martine Feipel et Jean Bechameil. Ces artistes luxembourgeois offrent dans cette exposition leur vision métaphorique de la fragilité du monde.