La CGT ne veut pas voir les grutiers privatisés

©2006 20 minutes

— 

« Nous ne sommes pas opposés au principe de Fos 2XL, mais à la façon dont le projet est monté », expliquait la semaine dernière Pascal Galéoté, secrétaire général adjoint de la CGT du PAM. Pour la CGT, Fos 2XL constitue le début d'une « privatisation » du port. Le syndicat redoute que le développement du trafic sur les terminaux privés se fasse au détriment des terminaux publics. Selon la direction du PAM, le terminal public pourrait perdre un tiers de son activité au démarrage de Fos 2XL. « Mais l'essor du privé va tirer le public vers le haut », assure Christian Garin, président du PAM. Autre pomme de discorde : le transfert de certains agents du port, notamment les grutiers, vers les terminaux privés. La CGT veut obtenir des garanties sur le statut de ces agents et leurs conditions de travail avant que soient signées les conventions déléguant la gestion de Fos 2XL au privé.

F. L.