Les avions ne survoleront plus les maisons

— 

A partir du jeudi 2 mai, les avions ne devraient plus survoler les quartiers de l'Estaque (16e), a annoncé jeudi le députe socialiste Henri Jibrayel. «Après quinze ans de combat aux côtés des habitants du quartier, la trajectoire est déviée : les avions vont tourner sur les hauteurs de Corbières», a-t-il expliqué. Par mauvais temps, ils devront en revanche emprunter leur ligne actuelle. Depuis 1997, les avions arrivent du Frioul, passent par Endoume (7e), tournent à Mourepiane (16e) et survolent l'Estaque. Pour des raisons de sécurité, ils ont ainsi un peu plus de 2 km de ligne droite avant l'atterrissage à Marignane. Selon les mesures effectuées par le collectif d'habitants excédés par les nuisances sonores, plus de 11 000 avions par an sur 35 000 passants sur les hauteurs de l'Estaque sont considérés comme bruyants. Certains survolent les habitations à 600 mètres d'altitude. Le niveau sonore peut atteindre plus de 65 décibels et aller au-delà de 95. Soit le bruit d'un marteau-piqueur... A.R.