Au programme, quelques sujets qui fâchent

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Crise du logement, vieux amphis, transports en commun congestionnés... Les trois universités d'Aix-Marseille sont confrontées à des chantiers tous azimuts pour la rentrée 2006.

Appartements Selon le recteur, il s'agit « d'un des principaux handicaps de l'académie ». Dans le centre-ville d'Aix et Marseille, le Crous dispose de 600 offres de location dans le privé qui ne trouvent pas preneur « car les loyers ne sont pas abordables », note Vincent Labouret, directeur du Crous. Mille chambres de cité U sont en cours de rénovation. Le Crous devrait lancer la construction de 200 chambres supplémentaires à Aix. La communauté urbaine de Marseille veut également en construire 1 300 d'ici à 2009.

Amphithéâtres Les universités Aix-Marseille I et II font face à de lourds travaux de rénovation. A l'université de Provence, les 6 000 m2 de la fac Saint-Charles devraient être finis d'ici à 2013, pour 75 millions d'euros. Les travaux pour les locaux d'Aix devraient, quant à eux, coûter 40 millions d'euros, répartis sur plus de dix ans. L'université Paul-Cézanne demande 21 millions à l'Etat pour rénover et réorganiser tous ses locaux du centre-ville d'Aix. Des sommes « très en dessous des besoins réels, assure Paul Tordo, président de l'université de Provence. On s'est beaucoup censurés dans nos demandes. »

Informatique Les trois universités ont investi dans des salles multimédias et dans des systèmes de « bureau virtuel » pour les étudiants avec agendas, messageries, documents partagés et groupes de travail en ligne.

Transports Le recteur a de nouveau appelé à un développement des transports en commun à destination des étudiants, en termes d'horaires, de tarifs et d'itinéraires. Pour le recteur, les transports en commun sont pour le moment « coûteux et peu commodes ».

Frédéric Legrand