Audience de rentrée à la foire pour le maire

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Jean-Claude Gaudin était en verve, hier après-midi, face aux journalistes venus l'interroger à la foire de Marseille. Emploi, logement, culture, transport... Le maire a dressé le bilan de onze ans de gestion à la tête de Marseille, sorte de prélude à une campagne municipale pour laquelle il est déjà candidat. Interrogé sur ses adversaires potentiels à gauche, notamment sur une possible candidature de Jean-Noël Guérini, président PS du conseil général, il a estimé que ce dernier serait « un adversaire redoutable ». Et d'ajouter, laconique : « Si c'est d'autres que lui, le danger sera moindre... »

Côté propreté, le maire a évoqué l'épineuse question du « fini-parti » (lorsqu'un éboueur a fini sa tournée, sa journée de travail est terminée), organisation sur laquelle certains élus, dont son premier adjoint, Renaud Muselier (UMP), voudraient revenir. Assurant qu'il ne souhaitait pas « bouleverser les choses », le maire a indiqué qu'« on pouvait accepter le système... à condition que ce soit bien fini ».

S. H.

Débat retransmis ce soir à 19 h sur France Bleu Provence.