Le PAUC « prêt pour l'exploit »

— 

Jérémy Roussel ne le cache pas : «Gagner à Dunkerque constituerait une immense performance.» Et pourtant, aujourd'hui le coach du PAUC a d'autres arguments dans son équipe que lors du match aller, où une épidémie de gastro-entérite avait contaminé nombre de ses joueurs. «Nous n'avions ni les armes physiques ni les armes morales pour les embêter plus que ça», résume le technicien provençal.

Le club aixois n'a plus rien à voir avec à sa tête les deux frères Karabatic. Même si l'objectif reste le maintien en D1, on ne peut s'empêcher de penser que les Jaune et noir peuvent désormais rivaliser avec les cadors du championnat, dont Dunkerque fait partie. «C'est l'équipe qui pratique le meilleur handball, j'en fais mes favoris pour la deuxième place derrière le PSG bien sûr», analyse Jérémy Roussel. «Même si on est capable d'emmerder n'importe qui aujourd'hui, eux, ne tomberont jamais dans la suffisance, alors on se prépare à un gros match. Il faut juste espérer qu'ils soient un peu moins bons que d'habitude», conclut-il. t. v.