Foued kadir, le nouveau numéro 10 ?

thibault vielle

— 

Foued Kadir devrait profiter de la blessure de Valbuena pour jouer à son vrai poste.
Foued Kadir devrait profiter de la blessure de Valbuena pour jouer à son vrai poste. — G. JEFFROY / SIPA

Et si c'était le bon moment pour éclore sous le maillot de l'OM pour Foued Kadir ? L'ancien Valenciennois n'a pas convaincu grand monde depuis sa signature dans son club de cœur, cet hiver. Souvent utilisé sur l'aile droite grâce à la complicité qu'il entretient avec son ami d'enfance Rod Fanni, «Foufou» pourrait bien profiter de la blessure de Valbuena pour s'illustrer dans l'axe.

Pas un joueur de couloir !


Toutes les personnes qui connaissent bien l'Algérien le diront, à commencer par son premier entraîneur de futsal Samir, qui s'occupe encore aujourd'hui, du club de Boudème à Martigues : Foued Kadir n'est pas un joueur de couloir ! « Son passé de joueur de futsal ne favorise pas le jeu long. Par contre, il est doté d'une excellente vision de jeu et d'une très belle technique qui pourrait servir à un attaquant. Foued est une sorte de numéro 9 et demi et pourquoi pas 10.»

«Il est très joueur et il aime animer autour de lui, je pense même que Foued est parmi les plus doués du vestiaire», expliquait, dithyrambique, son ami de toujours Rod Fanni. La tâche reste tout de même ardue pour le Fennec qui va devoir pallier l'absence du meilleur Olympien de la saison : l'international Mathieu Valbuena, forfait contre Ajaccio ce vendredi.

Chassé du couloir droit par la nouvelle flèche sénégalaise de l'OM, Modou Sougou, Kadir n'aura peut-être pas de deuxième chance pour exprimer son talent au cours de cette saison. A lui de jouer.


■ au tour de jean-claude dassier

Après la désormais légendaire dispute ultra-médiatisée de l'ancien dirigeant de l'OM Pape Diouf avec l'actuel président du club, Vincent Labrune, un autre ancien président marseillais Jean-Claude Dassier, est venu se mêler à la joute entre les deux hommes en annonçant très prochainement la sortie d'une autobiographie assassine…