« Le pari de la jeunesse » selon Azam

— 

L'entraîneur des avants toulonnais Olivier Azam semble plus serein ces derniers jours. En proie à de nombreuses critiques et à un sérieux doute concernant son avenir au sein du RCT, le Tarbais est aujourd'hui fier de ses troupes, surtout après la belle victoire infligée à Biarritz le week-end dernier (50-15). «Quand je suis arrivé à Toulon, on avait le projet de mêler des jeunes du centre de formation avec de grandes stars internationales et on s'aperçoit que petit à petit, ce projet se concrétise.» Ils n'étaient pas moins de 5 «minots» à s'illustrer face aux Basques. Orioli, Martin, Chiocci, Bruni, ou encore Chilachava ont évolué comme titulaires aux côtés des Van Niekerk, Botha, et bientôt Rossouw et Elsom. «On entre bientôt dans le sprint final, et ça fait plaisir de voir que la formation toulonnaise est là, se réjouit Olivier Azam. Aujourd'hui, on montre une nouvelle image, des internationaux étrangers et des jeunes issus du cru. Ils évaluent mieux leurs marges de progression et la quantité de travail qu'il leur reste à faire…» t. v.