Cogolin : mariage en vue

©2006 20 minutes

— 

Jennifer et Mohamed vont se marier. Le tribunal de Draguignan a condamné mardi le maire de Cogolin (Var), à procéder « sans délai », sous peine d'amende, au mariage de ce couple franco-tunisien, dont l'homme est en situation irrégulière. Jacques Sénéquier (UMP) refusait de célébrer l'union, malgré l'avis favorable du parquet. Après trois ans de vie commune, le couple devait convoler le 22 juillet. Le 20, il apprenait qu'aucun élu ne voulait les unir. Le 13 septembre, le maire acceptait que le mariage soit célébré, mais par l'opposition. Ce qui n'a pas mis fin à la procédure judiciaire. L'enquête du parquet ayant prouvé que rien ne s'opposait à l'union, l'élu a « commis une voie de fait » en refusant d'y procéder, selon le tribunal.