Toulon et «Wilko» dans le brouillard

— 

C'est un comble pour le meilleur botteur du club de la rade, mais le chouchou du stade Mayol Jonny Wilkinson est peut-être en train de pénaliser le RCT en faisant traîner sa décision sur l'arrêt de sa carrière professionnelle.

D'un premier abord, le raisonnement paraît un peu tiré par les cheveux, mais le président Mourad Boudjellal, autrefois enchanté à l'idée de refaire signer pour an son ouvreur dans le Var, commencerait aujourd'hui à s'impatienter selon La Provence et une de ses sources. «Si Jonny ne devait pas prolonger, on a déjà un plan B. » Autre son de cloche, son entraîneur Bernard Laporte a affirmé sur RMC que le numéro 10 aimerait une place dans le staff du RCT «.» Il récupère de moins en moins bien lors des entraînements physiques «, nous avait-il confié en décembre dernier. Or l'Anglais serait un assidu des conseils du nouveau préparateur physique Tiburce Darou, se montrant particulièrement investi à l'entraînement. Affaire à suivre donc… t. v.