Marseille honore ses libérateurs marocains

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le ministre délégué aux Anciens combattants, Hamlaoui Mekachera, a rendu hommage samedi à Marseille, devant le maire de Marrakech, aux tabors marocains, qui ont largement contribué à la libération de la ville en août 1944. Trois groupements de tabors marocains, parmi les 86 000 Marocains des armées françaises de la Libération, ont participé activement aux combats à Marseille « au prix d'un sacrifice énorme » : cent trente-trois en sont morts. « Les tabors étaient au premier rang lors du débarquement en Provence », a rappelé le sénateur maire (UMP) de Marseille, Jean-Claude Gaudin, soulignant le « devoir de mémoire » et « la reconnaissance du sang versé, pour que nous puissions être des hommes libres ».

En marge de la cérémonie, Jean-Claude Gaudin a indiqué que l'ouverture du Mémorial national de l'outre-mer à Marseille, prévue début 2007, « aura un peu de retard », en raison d'un « marché infructueux ». Le maire a également jugé « inattaquable » le contenu de ce mémorial « très bien préparé par un comité scientifique d'historiens ».