Les karabatic se démènent

thibault vielle

— 

Luka et Nikola Karabatic ont assuré, notamment en défense.
Luka et Nikola Karabatic ont assuré, notamment en défense. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Le président aixois Christian Salomez l'avait confié à 20 Minutes : «Le PAUC n'a aucune pression avant d'affronter le MAHB dans son gymnase du Val de l'Arc.» Mercredi soir, les supporters sont venus tellement nombreux dans l'arène provençale que l'organisation aixoise avoue même avoir refusé près de 5 000 personnes. Une véritable fête pour ce sport habituellement peu médiatisé dans la région. Tous voulaient assister aux retrouvailles des frères Karabatic avec leur ancien club de Montpellier.

La confrontation entre les deux néo-Aixois, exilés de l'Hérault après l'affaire des paris suspects, avec leurs anciens coéquipiers a tenu ses promesses. Nikola Karabatic entame cette rencontre tambour battant, distillant d'entrée deux magnifiques passes décisives, tandis que son frère Luka tient impeccablement son rôle en défense. Le public bouillant aixois y croit, Robin Cappelle, le gardien provençal, multiplie les parades et le PAUC mène d'un but à la mi-temps (14-13). Le scénario semble parfait. Un baptême idéal pour «Niko», buteur à 8 reprises et idolâtré par les 1 500 personnes qui ont la chance de détenir le précieux sésame pour assister à la première apparition à Aix de l'ancien meilleur joueur mondial.

Des Montpelliérains pas tendres


Du côté de ses anciens coéquipiers en revanche, pas de cadeaux. L'arrière gauche doit même se faire recoudre la pommette sur le bord du terrain à la 19e minute après un contact très «chaleureux ». Dans la lignée de sa belle prestation dans l'Hérault, le PAUC, idéalement renforcé par les frères Karabatic, tient son exploit. A 18 minutes du coup de sifflet final, la salle est en fusion, le score est de 22-21 pour les locaux. Les deux équipes se sépareront finalement sur un score nul (27-27).