Ouest-Provence monte à Paris défendre ses droits

©2006 20 minutes

— 

Message reçu. La délégation d'élus du syndicat d'agglomération Ouest-Provence, partie à Paris mardi en compagnies d'associations et d'habitants à la rencontre des députés, est revenue satisfaite. Pour les élus de Ouest-Provence, qui s'opposent au projet d'incinérateur que la communauté urbaine de Marseille veut implanter sur leur territoire, le but de cette visite était d'interpeller les parlementaires sur les questions de législation soulevées par ce dossier : d'une part, la loi réglementant le débat public – qui n'a pas permis d'organiser de discussion sur l'incinérateur – et d'autre part les lois de décentralisation – les élus locaux opposés au projet n'ont pu empêcher sa réalisation. « Nous avons rencontré les représentants des groupes politiques, explique Bernard Granié, président de Ouest-Provence. Unanimement, ils ont souligné le bien-fondé de notre démarche. Nous allons désormais faire des propositions en vue de modifier les textes de lois. »

S. H.