Les psy 4 font leur « crisede nerfs »

Amandine rancoule

— 

Les acteurs des séries Braquo et Mafiosa jouent dans le clip, long de six minutes.
Les acteurs des séries Braquo et Mafiosa jouent dans le clip, long de six minutes. — Deucis Sensa

«Une ville qui détient l'un des taux de criminalité les plus élevés du pays». La première phrase donne le ton. Dans la chanson «Crise de nerfs»*, les Psy 4 de la rime ont voulu «lancer un SOS». «Notre ville est en feu, il y a urgence, estime Soprano, co auteur du titre avec Alonzo et Vincenzo. On fait du rap, on a un micro, on ne pouvait pas faire comme si tout allait bien à Marseille. »

«Malade de l'intérieur»


Au fil de la chanson, les rappeurs enchaînent sur les braquages, les armes, les règlements de compte. «Marcel Pagnol est mort, on a retrouvé son corps dans les quartiers nord», chante Soprano, histoire de dire que le Marseille des cartes postales n'est plus. «Le problème, c'est que ce sont toujours les mêmes personnes qui payent les pots cassés. On vient des quartiers nord : on a tous un cousin, un petit frère, un ami qui s'est fait tuer». Et puis il y a la BAC nord. «Bienvenue dans le Sud-Est, Far-West où les shérifs se font prendre», chantent les Psy 4 en référence à cette affaire de corruption. «Pour que ça arrive jusqu'à ceux qui sont censés nous protéger, c'est que cette ville est malade de l'intérieur», pensent les rappeurs. En ligne depuis le 1er février, le clip met en scène l'affaire et a déjà vu plus de 180 000 fois sur You Tube. «Ce n'est pas un clip anti police, explique Mike, scénariste pour le studio Beat Bounce Entertainment. L'histoire permet de se déplacer dans la ville et de voir les quartiers nord, le Jarret, etc.» Dans la police, on reste discret sur cette mise en scène. «L'affaire de la Bac va faire parler longtemps». «Il parait que le clip n'est pas désobligeant», glisse-t-on. Car à la fin, la police des polices découvre l'affaire et arrête les fonctionnaires soupçonnés de corruption. Mais pas de spoiler ici. «Toute ressemblance avec la fiction ne serait que pure coïncidence. Les faits qui vont suivre sont malheureusement inspirés de la réalité», peut-on lire au début du clip.

* L'album «4e dimension» des Psy 4 de la Rime sort le 1er avril. Tournée à partir du 2 mars, le 16 novembre au Dôme. www.psy4-delarime.fr.