Les ados accros au portable

françois maliet
— 
PATRICE MAGNIEN / 20 MINUTES


Les ados donnent souvent l'impression d'avoir leur téléphone greffé dans la main. Selon l'association Santé environnement France (ASEF), qui vient de publier une enquête sur la consommation téléphonique des 15-20 ans réalisée auprès de 600 jeunes de la région, c'est effectivement le cas. «Nous constatons que les ados sont de plus en plus accros à leur téléphone, soutient Pierre Souvet, médecin et président de l'ASEF. […] Nous avons voulu faire quelque chose pour les alerter sur les risques.» Car il y en aurait. En 2011, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avançait que les ondes des téléphones portables sont «peut-être cancérigènes», au moins pour certaines tumeurs cérébrales. Et selon l'enquête de l'ASEF, 75 % des jeunes interrogés dorment avec leur téléphone allumé sous l'oreiller et le gardent dans la poche toute la journée. «Avant, je l'avais en permanence avec moi, et le mettais à l'oreille pour téléphoner. Je ne savais même pas que cela dégageait des ondes», explique Rachida, une lycéenne de 17 ans qui a répondu au questionnaire.



«Je ne dors plus avec»



Si 72 % des adolescents ont déjà entendu parler des risques sanitaires du portable, seule la moitié sait comment se protéger. Parmi eux, à peine 15 % savent qu'il est important d'utiliser un kit main libre. L'association a donc organisé des formations de « smart phoning » à l'issue desquelles 80 % des élèves se sont dits prêts à utiliser un kit, et deux tiers ont affirmé qu'ils allaient parler des risques du mobile autour d'eux. «Depuis, j'ai pris un téléphone qui dégage moins d'ondes, mais qui est joli quand même, poursuit Rachida. Je ne dors plus avec, je ne le mets plus à l'oreille et je le garde dans mon sac. Mais par contre, quand j'en parle autour de moi, les gens rigolent : ils n'y croient pas.» L'ASEF va donc devoir renvoyer le message.

■ ASEF

L'Association aixoise Santé Environnement France (ASEF) rassemble près de 2 500 médecins en France.  Elle s'intéresse particulièrement à la question des ondes électromagnétiques.www.asef-asso.fr/