Les anti-CPE reprennent la lutte

©2006 20 minutes

— 

Six mois après la crise du CPE, un collectif d'étudiants appelle à un rassemblement aujourd'hui à 14 h devant le tribunal de grande instance d'Aix. Quatre personnes, interpellées en juin lors du débat « Université-emploi » organisé à la fac de droit, doivent y comparaître. Les étudiants avaient alors protesté contre l'organisation de ces réunions, qu'ils estimaient être une « tentative de privatisation » de l'enseignement supérieur.

Les quatre étudiants comparaissent pour « violences volontaires en réunion ayant entraîné une incapacité de travail inférieure à huit jours ». « Nous demandons la relaxe pour eux ainsi que pour tous ceux interpellés lors des manifs anti-CPE de mars, explique Cédric Bottero, étudiant en lettres et membre du collectif. Nous voulons aussi montrer que nous restons mobilisés. Ce n'est pas avec la répression que le gouvernement va nous arrêter. » Une autre étudiante interpellée pendant les manifestations de mars doit comparaître en novembre à Marseille.

S. H.