Descente de police à la commanderie

thibault vielle

— 

Un des stades d'entraînement du centre Robert-Louis Dreyfus, le 8 février 2011.
Un des stades d'entraînement du centre Robert-Louis Dreyfus, le 8 février 2011. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Mercredi matin, trois voitures banalisées sont entrées dans l'enceinte du Centre Robert-Louis Dreyfus avec à leur bord des enquêteurs de la direction centrale de la police judiciaire spécialisés dans la délinquance financière et le grand banditisme. Une quinzaine de policiers et deux juges ont perquisitionné dans les bureaux de la direction de l'Olympique de Marseille.

Le transfert de Gignac directement visé


Les enquêteurs ont incité le président de l'OM, Vincent Labrune, à annuler ses rendez-vous professionnels de la matinée liés au mercato d'hiver. A l'issue de cette procédure, l'entraînement des joueurs s'est, lui, déroulé à huis clos. Un peu plus tard dans l'après -midi, le club a annoncé dans un communiqué que l'objet de cette enquête ne viserait pas l'OM mais s'inscrirait dans le cadre d'investigations en cours concernant d'autres dossiers.

«Une enquête préliminaire avait été ouverte le 4 mai à la suite de renseignements parvenus au parquet de Marseille», a expliqué le procureur de la République Jacques Dallest. De source policière, on précise que l'enquête porte notamment sur le transfert, en août 2010, d'André-Pierre Gignac, et une histoire de rétrocommissions avec, en toile de fond, des personnes susceptibles d'appartenir au «milieu» marseillais.

Aucune question n'aurait été posée au président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune, en revanche. ■

■ Loïc Rémy est désormais à QPR

L'international français a été transféré de Marseille au club londonien des Queen's Park Rangers pour 10,5 millions d'euros. L'ancien Lyonnais a passé sa visite médicale avec succès mardi avant de signer pour quatre ans et demi dans le club entraîné par Harry Redknapp. Il devrait pouvoir jouer contre West Ham, samedi.