QPR, lieu du dénouement du feuilleton Loïc rémy ?

thibault vielle

— 

Tout a commencé par un tweet dimanche. Joey Barton, grand spécialiste du genre, n'hésite pas à souhaiter à son coéquipier de l'Olympique de Marseille Loïc Rémy, une bonne route avec le club anglais de Newcastle depuis Belfort, où l'équipe a établi son camp de base pour le déplacement à Sochaux. Les deux clubs sont donc arrivés à un accord et le transfert est inéluctable. Après avoir contacté de son propre chef ses collègues en Bleu Hatem Ben Arfa et Yohan Cabaye, l'ancien Niçois semble enthousiaste à l'idée de rejoindre les Magpies…

Or ce mardi, l'attaquant international français prend tout le monde à contre-pied en se rendant directement à Londres car entre-temps ses représentants reçoivent une nouvelle offre des Queen's Park Rangers. Loïc Rémy, jusque-là pas vraiment emballé à l'idée de rejoindre l'actuelle lanterne rouge de Premier League et qui avait d'ailleurs snobé une entrevue à Marseille avec le coach Harry Redknapp, hésite encore…

«Il n'y a pas que Newcastle» avait pourtant prévenu José Anigo


Le site d'informations anglais The Guardian parle d'un pont d'or proposé par le club de QPR (90 000 € par semaine) afin de s'attacher les services de Loïc Rémy. Soit le double du salaire proposé par Newcastle, plus des bonus en cas de maintien le tout en ajoutant une clause libératoire pour l'attaquant en cas de relégation en Championship ! De quoi faire fléchir le Martiniquais. José Anigo avait pourtant prévenu lundi soir sur les ondes d' RTL : «Il n'y a pas que Newcastle qui s'intéresse à Rémy, il discute avec d'autres clubs. C'est à lui de régler sa situation, de notre côté tout est OK», expliquait le directeur sportif de l'OM. A 20 h 20 mardi soir, dernier coup de théâtre, l'ancien Marseillais Stéphane Mbia salue l'arrivée à QPR de Loïc Rémy. Le feuilleton semble s'achever. ■