Ambiance gueule de bois sur la rade toulonnaise

— 

Cette fois, la sentence est bel et bien tombée. Pour la première fois, les Toulonnais ont dû s'asseoir sur leurs deux journées de repos après la défaite contre le Racing-Métro dimanche (15-19). Peu accoutumés à ce genre de sanction, les joueurs de la rade ont assisté à une séance de vidéos visant à bien recenser les points faibles exposés dimanche. Bernard Laporte a donné de la voix afin que cette contre-performance, à domicile de surcroît, serve « d'électrochoc », selon les propres mots du manager général.

Le signal d'alarme n'est cependant pas encore tiré. « Attention, il ne faut pas dramatiser les choses plus qu'il ne faut, le RCT a 23 points d'avance sur le Racing. On est toujours en mesure de se qualifier directement en demie finales, assure le président Mourad Boudjellal. On redevient outsider et on est mieux dans ce rôle alors que beaucoup nous avaient installés au rang de favoris, voire qu'on avait déjà gagné le top 14. » Pour s'approcher au maximum de cet objectif, le duo du RCT a déjà prévu de recruter deux joueurs en plus du deuxième ligne international sud-africain Dannie Rossouw : un avant et un trois-quart. « Il faut créer davantage de concurrence » selon Laporte. ■ t. v.