teissier et carlotti en tête

mickaël penverne

— 

Au moins deux gagnants et un perdant. C'est le résultat d'un sondage Opinionway réalisé fin octobre sur la « situation politique à Marseille à 18 mois des municipales ». Une enquête effectuée à la demande de Passionnément Marseillais, le « club de réflexion » de Guy Teissier. Sans surprise, le député UMP des Bouches-du-Rhône arrive en tête des personnalités préférées pour être le candidat de droite en 2014 - dans l'hypothèse où Jean-Claude Gaudin ne se représente pas pour un 4e mandat. Il est le « premier choix » pour 21 % des sondés et pour 32 % des sympathisants de droite. Chez les proches de Jean-Claude Gaudin, on minimise aussitôt le score du député. « C'est vrai qu'il arrive nettement devant tous les autres, reconnaît Yves Moraine, président du groupe UMP au conseil municipal. Mais il ne part pas de très haut quand même ! » Même son de cloche chez Dominique Tian, député UMP des Bouches-du-Rhône : « Quelle est la validité d'un sondage qui ne cite même pas Jean-Claude Gaudin comme candidat potentiel ? »

Eugène Caselli largué
À gauche, c'est Marie-Arlette Carlotti qui arrive en tête de cette enquête. Alors qu'elle ne s'est pas encore déclaré candidate, la ministre déléguée aux Personnes handicapées représente un « premier choix » pour 18 % des Marseillais et pour 26 % des sympathisants de gauche. Patrick Mennucci arrive deuxième avec respectivement 14 % et 19 %. « Je suis juste derrière Marie-Arlette Carlotti alors que je ne suis même pas ministre, commente le député des Bouches-du-Rhône. Je suis satisfait ». En revanche, Eugène Caselli semble complètement « largué » dans cette enquête d'opinion. Le président de la communauté urbaine ne représente un « premier choix » que pour 8 % des sondés et pour 7 % des sympathisants de gauche. Il est même relégué derrière Jean-Noël Guérini, empêtré dans ses affaires politico-judiciaires.

Des opinions plutôt favorables

Opinionway a également sondé l'opinion des Marseillais sur leur classe politique. Marie-Arlette Carlotti et Guy Teissier s'en sortent plutôt bien, avec respectivement 41 % et 40 % d'opinion favorable. En revanche, 54 % des Marseillais ont une mauvaise opinion de Jean-Noël Guérini - contre 30 % d'opinion favorable. C'est le plus mauvais score des personnes citées.