Manifestations de soutien aux sans-papiers devant l'UMP

©2006 20 minutes

— 

« Pas de chaise vide pour la rentrée », « les jeunes à l'école, pas en rétention ». Deux cents personnes ont participé hier à un rassemblement de soutien aux sans-papiers devant l'entrée du parc Chanot où se tenait l'université d'été de l'UMP. « Sur 1 195 dossiers, 25 % des demandes de régularisation ont été satisfaites dans les Bouches-du-Rhône », a déploré Florimond Guimard, membre du Réseau éducation sans frontières. RESF, qui rassemble des organisations politiques, syndicales et associatives, a prévenu qu'il « ne laissera pas faire ». Aujourd'hui, jour de la rentrée scolaire, les membres du réseau ont prévu d'accompagner leurs filleul(e)s dans les établissements.

Des « parrainages républicains » ont eu lieu partout en France et notamment à Marseille, où des citoyens se sont engagés à aider des personnes en situation irrégulière à obtenir des papiers et à les protéger d'une expulsion. Vendredi déjà, une centaine de personnes avait manifesté devant la préfecture pour demander la régularisation de sans-papiers et pour dénoncer le rejet de plusieurs dossiers. Une délégation des représentants du Collectif, de l'union départementale CGT, de la CFDT et de la FSU avait été reçue en préfecture dans la journée.